En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Actu détaillée
Cliquez pour agrandir

© Région Pays de la Loire / PB. Fourny

J’acquiers ou je développe mes compétences clés 2014-2017 et 2015-2017

La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation en veillant notamment à réduire les inégalités d’accès aux formations et en consolidant l’autonomie des individus dans l’édification de leur identité personnelle et professionnelle.

Les opérations « J’acquiers ou je développe mes compétences clés 2014-2017 (JAJDCC1) » et  « J’acquiers ou je développe mes compétences clés 2015‐2017 (JAJDCC2) », conduites par la Région des Pays de la Loire mettent en place des actions de formation sur l’ensemble du territoire régional autour des huit compétences‐clés définies par l’Union européenne.
Les projets se traduisent par une offre de formation individualisée qui s’adresse à un public diversifié souhaitant (ré)acquérir et développer les compétences générales nécessaires à la concrétisation d’un projet professionnel. Il s’agit d’actualiser ou d’acquérir un socle de connaissances et de compétences générales indispensables pour accéder à l’autonomie sociale et professionnelle. Ces formations peuvent intervenir tout au long de la vie, à différents moment d’un parcours : pour préparer une entrée en formation qualifiante, en vue de préparer un concours ou d’accéder directement à un emploi. Elles s’adressent à un large public, de faible niveau (en situation d’illettrisme) à un niveau plus élevé (niveau III maximum).
A terme, ces opérations de formation doivent permettre de former 5 000 stagiaires par an, soit 10 000 sur la période de réalisation des opérations. L’objectif est d’augmenter le taux de parcours de formation réalisé pour un public cible qui n’est pas naturellement porté vers la formation en vue de sécuriser leur insertion professionnelle à hauteur de 72%. L’ensemble des deux projets est financé à hauteur de 50% par le FSE, soit 3 000 000€.

Complément