En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

La Commission Arc Atlantique
Cliquez pour agrandir

CAA : La commission Arc Atlantique de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes d’Europe

La Conférence des Régions Périphériques Maritimes d'Europe (CRPM) est une association française créée en 1973. Elle regroupe plus de 150 régions littorales issues de 25 pays (membres et non-membres de l'Union Européenne). Représentant près de 200 millions de citoyens, la CRPM agit en faveur d’un développement plus équilibré du territoire européen. Ses principaux objectifs sont de développement de la cohésion sociale, économique et territoriale, les politiques maritimes et la croissance bleue, ou encore l’accessibilité. La gouvernance européenne, l’énergie et le changement climatique, le développement, représentent également d’importants domaines d’activités de l’association.

La commission Arc Atlantique (CAA)

La commission Arc Atlantique (CAA) est l’une des 6 commissions géographiques de la CRPM. Elle regroupe 17 régions, réparties sur 5 Etats, de l’Irlande au Portugal. Elle veille notamment sur la cohésion sociale, économique et territoriale, mais aussi la politique maritime intégrée, ou encore l’accessibilité des transports d’une espace regroupant 60 millions d’habitants, soit 12% de la population européenne.

Pour mener à bien ses actions et notamment promouvoir les intérêts régionaux auprès des instances communautaires, la CAA se décompose en six groupes de travail, portant sur :

  • Les énergies maritimes (présidence : Bretagne),
  • Les transports (Présidence : Cantabrie),
  • La pêche (présidence : Pays de la Loire),
  • Le tourisme et la culture atlantiques (Présidence : Asturies),
  • La stratégie Atlantique (Présidence : secrétariat exécutif CAA)
  • L’innovation (Présidence : Nouvelle Aquitaine)
  • La Task Force « Stratégie Transatlantique » (Plan Juncker) (Présidence : Pays Basque)

 

La Région au sein de la CAA

Bruno RETAILLEAU a pris la présidence de la CAA le 3 juin 2016. Sa volonté est de faire de son mandat un moyen puissant pour s’assurer que les politiques européennes soient mieux adaptées à sa spécificité territoriale maritime.

Pour ce faire, la Région s’appuiera sur un programme de travail défini en début de mandature et orienté autour de 4 grandes priorités :

  • Accroitre la visibilité des Régions atlantiques auprès des instances communautaires et influencer les politiques qui impactent les territoires atlantiques.

    La Région poursuivra son implication pour que l’Atlantique continue de bénéficier d’une attention particulière de la part des institutions européennes, d’autant plus dans le cadre de la révision des politiques communautaires après 2020. Il sera nécessaire de s’investir dans un lobbying de haut niveau notamment celui dédié à la Stratégie maritime atlantique.
  • Appuyer l’action de la Commission Arc Atlantique sur la mise en œuvre de la Stratégie Atlantique et l’avancement du programme Interreg Espace Atlantique

    De nouveaux financements vont être mis en place en 2017 par la Commission européenne pour rendre le Plan d’Action de la Stratégie Atlantique plus opérationnel : ces financements devront être pérennisés et bénéficier aux acteurs du territoire.
  • Mobiliser les groupes de travail pour répondre à des appels à projets européens

    Les six groupes de travail de la CAA (Energies marines renouvelables, Pêche et Aquaculture, Transports, Tourisme et Culture, Innovation et Stratégie Atlantique) auront vocation à permettre de développer des projets européens très concrets à dimension atlantique.
  • Renforcer la mobilisation politique autour d’enjeux clés pour les Régions atlantiques dans des dossiers clés

    Il s’agit essentiellement de l’accessibilité, du soutien aux filières émergentes ainsi qu’aux secteurs traditionnels (pêche et aquaculture).

Sur le web :